Mot du directeur

C’est avec enthousiasme et fierté que je vous présente le Centre d’Excellence en Recherche sur les Maladies Orphelines – Fondation Courtois (CERMO-FC).

 

Le CERMO-FC met à contribution 6 plateformes technologiques d’avant-garde afin de préconiser une approche translationnelle de la recherche sur les maladies orphelines, pour le développement de connaissances par la recherche fondamentale jusqu’à l’application de ces connaissances en clinique. Ces infrastructures comprennent :

  • Une plateforme de transgenèse
  • Une plateforme de génomique
  • Une plateforme de bio-informatique
  • Une plateforme d’analyses cellulaires
  • Une plateforme de spectrométrie de masse
  • Une plateforme de criblage et d’analyses biophysiques

Par ses technologies de pointe, le CERMO-FC offre à ses membres, ainsi qu’à des chercheurs externes, la possibilité de créer de nouvelles collaborations transdisciplinaires.

 

Par la mise en commun de compétences collectives et individuelles, le CERMO-FC a l’ambition d’être au cœur de l’innovation pour améliorer le diagnostic et favoriser le développement de traitements de plusieurs maladies orphelines. En effet, une maladie orpheline est par définition une pathologie qui ne bénéficie pas de thérapie efficace. La plupart des maladies orphelines sont des maladies rares, dont la plupart sont mortelles et touchent les enfants. Il en existe plus de 7 000 dans le monde et 80 % sont d’origine génétique. Au Québec, environ 500 000 personnes en sont atteintes. Par manque d’études sur le sujet, les maladies rares ne sont pas seulement difficiles à traiter, mais également à diagnostiquer, entrainant un impact négatif direct sur la prise en charge du malade.

Les chercheur-es, étudiant-es et stagiaires du CERMO-FC mettent tous leurs efforts et leur détermination à approfondir les connaissances sur les maladies orphelines, afin d’identifier des cibles thérapeutiques permettant d’améliorer la prise en charge des patients, leur suivi et leur qualité de vie. Nos membres sont reconnus internationalement et plusieurs sont des chercheurs-boursiers du Fonds de la Recherche du Québec – Santé (FRQS) et/ou titulaires d’une chaire de recherche. La formation nécessaire à la préparation de la relève est également au cœur de la stratégie de transfert des connaissances du CERMO-FC. Assurer la formation des étudiant-es et stagiaires d’aujourd’hui permettra d’élargir demain le bassin d’expert en maladies orphelines.

 

Enfin, je désire remercier tout particulièrement notre généreux donateur, la Fondation Courtois, qui a permis la création du CERMO-FC et contribue ainsi à promouvoir le chemin de l’excellence pour la recherche sur les maladies orphelines.

 

Dr Nicolas Pilon
Professeur, Université du Québec à Montréal
Chercheur boursier FRQS senior
Chaire de recherche sur les maladies génétiques rares